La bonne entente

Posted on October 26, 2014 Under cinema

«La bonne entente», Poétique, n° 90, Paris, Éditions du Seuil, avril, 1992, p. 173-186.

RÉSUMÉ

Lorsqu’une voix se fait entendre au cinéma, le spectateur est amené à répondre à un certain nombre de questions : Qui parle? A qui? Dans quel contexte?, pour enfin poser la question du contenu de ce discours. Pareillement, lorsqu’il entend une musique qui accompagne une scène, le spectateur questionne le statut de cette musique : La musique vient-elle d’un appareil tel un phonographe ou a-t-elle une autre source, étrangère au monde figure a l’image? En d’autres termes, pour comprendre une occurrence sonore qui figure dans un film, on est amené d’embue a devoir situer cette occurrence au regard du monde visualise. Cet article étudie le processus d’ancrage d’un son dans une diégèse pour déterminer les principes qui gouvernent le positionnement du son dans l’économie narrative filmique.

Lire l’article : La bonne entente