Le cinéma muait

Posted on October 25, 2014 Under cinema

«Le cinéma muait», Iris. n°22, 1996, p. 103-116.

RÉSUMÉ

Cet article analyse la contribution du bonimenteur au film comme celle d’un adjuvant – qui s’ajoute aux effets sonores, à l’accompagnement musical et aux projections d’intertitres avec des lanternes magiques – pour la compréhension des spectateurs des films muets. Pour mieux apprécier la contribution du bonimenteur au processus de compréhension des spectateurs, l’auteur analyse des témoignages de conférenciers et des textes des catalogues de films pour retracer l’information qui revient dans le boniment en marge des films. Pour situer le travail du bonimenteur de façon plus large, l’auteur considère le bonimenteur comme un interprète dont la fonction est de décoder l’image et le montage et de greffer une dimension éthique ou morale à la compréhension du spectateur.

ABSTRACT

This paper analvzes the function of the film lecturer as an adjuvant – in addition to sound effects, musical accompaniment and magic lantern slides – to the spectator’s understanding of silent films. In order to determine the lecturer’s contribution to the spectator’s comprehension, the author analyzes testimonies of lecturers and film catalogues in order to identify the kind of information that recurs across the lecturers’ performances. In order to understand his broad contribution to the films exhibition, the author considers the lecturer as an interpreter whose role is to decode the image as well as the film editing and to add a moral or ethical dimension to the spectator’s comprehension.

lire l’article : Le cinéma muait