Les mécanismes du suspense

Posted on October 26, 2014 Under cinema

«Les mécanismes du suspense», Cinémaction, n° 71, 1994, p. 136-142. Comité de lecture.

RÉSUMÉ

Lorsqu’on lit des analyses narratologiques du phénomène du suspense, on constate qu’on l’analyse souvent comme une structure de focalisation zéro, c’est-à-dire une structure où l’on annonce au spectateur un danger que le personnage ignore. Les exemples filmiques qui induisent un suspense ou à l’opposé le freinent appellent des précisions, voire une sérieuse relecture de ce pseudo savoir que l’on impute au spectateur. C’est à la lumière précisément de ces exemples “problématiques” que je nous propose d’interroger les fondements du suspense et leurs effets sur la dimension du savoir et de la focalisation.

Lire l’article : Les mécanismes du suspense