(co-écriture d’un scénario de long métrage.)

Bande SonImage, 2012-2014.

 

La Bande Sonimage a lancé une invitation à cinq cinéastes du Saguenay afin de réaliser des courts métrages. France Guay, Jean Châteauvert, Nicolas Lévesque, Noémie Payant-Hébert et Bogdan Stefan, cinq artistes professionnels avec des parcours et des expériences variées, ont accepté avec enthousiasme de participer à ce projet de création unique dans la région. Dès leur première rencontre, une volonté commune de travailler ensemble et de s’entraider a métamorphosé le projet en un long métrage collectif. DISPATCH raconte ces cinq segments pour lesquels chaque cinéaste a conservé sa totale liberté éditoriale, tout en suivant un fil conducteur qui assure l’unité du récit. Pour réussir le défi de travailler en groupe sur un seul scénario, l’équipe de cinéastes a invité le réalisateur Louis Bélanger (Gaz Bar Blues, Route 132, Timekeeper) à se greffer au projet. Grâce à sa participation en tant que mentor, les réalisateurs de DISPATCH ont pu perfectionner leur démarche d’écriture et leur vision du travail de scénarisation.

 

SYNOPSIS

Quelque part au nord du Lac SaintJean, entre le bois et les camps reculés, cinq histoires se déroulent en ayant comme toile de fond, une conversation fragmentée d’un couple que tout le monde peut écouter sur la radio CB. Cette conversation entre MARC, qui est sur la route toute la semaine et LISE, qui habite au Saguenay, porte sur leur projet d’avoir des enfants. Elle va résonner à travers les cinq histoires dont les personnages partageront l’hésitation à s’investir, la peur et le désir d’aimer.

 

314791_219519378170768_1423591473_n